Pourquoi faire le choix de s’orienter vers les métiers de l’aide à la personne ?

Une société en évolution

Une population vieillissante 
En 2005, les personnes de 80 ans et plus représentaient près de 7 % de la population en Côtes d’Armor. Selon les projections démographiques de l’INSEE, cette même catégorie d’âge représentera près de 10 % de la population en 2030. Les besoins de ce public en terme d’aide et de soins à domicile seront d’autant plus importants.
Le domicile : un choix de vie
Les personnes en perte d’autonomie souhaitent pouvoir vivre le plus longtemps possible, en bonne santé, à leur domicile. Ainsi, l’âge moyen d’entrée en établissement dans le département en 2005 était de 83 ans. Il est de 85 ans en 2007. 
Aspiration à une meilleure articulation des temps de vie 
L’augmentation du taux d’activité des femmes fait émerger des besoins de services d’aide aux familles (aide aux devoirs, accompagnement à l’école, etc).

Un contexte favorable

Les Côtes d’Armor comptabilisent 156 structures d’aide à la personne dont 92 structures associatives et 52 structures relavant des collectivités locales intervenant dans le secteur de l’aide à la personne. De plus, les entreprises privées investissent également le territoire et ce champ d’intervention.
Un potentiel d’emploi
En 2011, UNA Côtes d’Armor comptabilise 2 500 personnes travaillant dans le champ des services d’aide à la personne, représentant 1 700 postes en équivalent temps plein. Au vieillissement de la population, on peut y ajouter le vieillissement des effectifs salariés du secteur à domicile : celui-ci doit donc anticiper le renouvellement et le rajeunissement de sa pyramide des âges.

Une volonté pour des emplois et des services de qualité

• Qualité : offrir des services de qualité et diversifiés,
• Professionnalisation : sortir de la logique de « petits boulots » et faire des métiers de services de l’aide à la personne des métiers à part entière en favorisant la formation et la qualification des intervenant(e)s. 
• Structuration : tendre vers des emplois à temps plein et des structures de services organisées.